2016 (Projet annulé) / Le projet M

, par METALOVOICE

M comme « migrare » : voyager au loin,
M comme "mythique" : Joe Hill,
M comme "mobilité" : le parcours,
M comme "METALOVOICE" : une mutation,
M comme "méthode" : la résidence,

Le projet M / METALOVOICE / 2016 / 2017 /
Hitch your wagon to a star...

Le projet M / Le thème

A partir de l’histoire de Joe Hill, c’est celle du hobo (*), du travailleur pauvre et du migrant économique que nous voulons explorer dans ce nouveau projet.

Le projet M est une création qui puise dans le passé pour se raconter au présent.

Le projet M est un conte en itinérance dans le quel se déroulent des fragments de vie et de situations propres à celles et ceux qui se déplacent pour trouver du travail, un idéal, une autre condition de vie. Ils ont une quête commune, celle de devenir des individus libres.
Non pas de cette liberté impudique de faire comme bon leur semble, mais de ne pas faire ce que leur condition les oblige à être, c’est à dire de rester dans la grotte sombre de leur tombeau ou de leur ignorance, puisqu’ils détiennent leur « libre arbitre ».
Le projet M, c’est le cheminement d’individus qui aspirent à respirer, travailler, bouger et surtout à vivre dignement.

Hitch your wagon to a star...

(*) Le terme « hobo » est un mot anglais lié à la réalité historique des États-Unis.
C’est un sans domicile fixe qui se déplace de ville en ville le plus souvent en se cachant dans des trains de marchandises. Il vit essentiellement de travaux manuels saisonniers et opportuns. Le terme pourrait se traduire par "vagabond". C’est à la fin de la Guerre de Sécession (1861-1865) que l’on voit apparaître les premiers hobos. D’après Lavenu Mickaël (étudiant à l’université Paris-Descartes), ce sont pour la plupart de « jeunes vétérans, loin de chez eux et affamés d’aventure ».
En 1873, lors de la grande dépression, plus de 3 millions d’individus se retrouvent au chômage. Grâce aux 250 000 miles (soit 402 250 km) de voie ferrée, ces personnes, en quête de travail, migrent de l’ouest vers les grandes villes ; l’est en saison hivernal et inversement en été vers les employeurs céréaliers. Le hobo devient peu à peu un mythe de l’imaginaire américain.

Joe Hill

Joe Hill, né Joel Emmanuel Hägglund le 7 octobre1879 en Suède, mort le 19 novembre 1915 aux Etats Unis est un syndicaliste, membre du syndicat américain IWW (Industrial Workers of the World) et auteur de quelques textes de chansons. Exécuté pour meurtre après un procès controversé, il est devenu une figure des luttes sociales.

un lieu dédié aux arts publics et aux territoires ruraux